La justice jamais ne sera restaurée par le sang. Kira, L venez rejoindre l'un des deux clans, serez vous un Kira ou bien un enquêteur de talent tel que L ?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Light Yagami. [Validé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Light Yagami
Kira#1
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 06/04/2009
Localisation : Moins présent cette semaine.

MessageSujet: Light Yagami. [Validé]   Lun 6 Avr - 14:44

¤~~Présentation de Light Yagami~~¤

¤~~Nom~~¤
Yagami

¤~~Prénom~~¤
Light

¤~~Surnom~~¤
Kira

¤~~Age~~¤
18 ans

¤~~Sexe~~¤
Masculin

¤~~Nationalitée~~¤
Japonais

¤~~Rang~~¤
Kira #1

¤~~Groupe souhaité~~¤
Porteur de Death Note


~~~~~~~~~~~~~~~


¤~~Description de votre personnage~~¤

¤~~Physique~~¤

Il faut avouer que lorsqu'on est l'un des meilleurs étudiants du Japon, un élève modèle, on n'est plus considéré de la même manière. Les gens vous regardent tout de suite d'un oeil biaisé : on vous descend, ou on vous porte aux nues. Mais Light met tout le monde d'accord. Certes, il est extrêmement doué dans de nombreux domaines, mais tout le monde est obligé d'admettre qu'il possède aussi un physique très avantageux.

Non, vraiment, il est très beau. Sa silhouette mince et élégante ne le distingue pas particulièrement, mais ne gâche rien au tableau. Très joli tableau, plein de grâce naturelle : un visage fin encadré d'une chevelure châtain souple, une bouche mince et rosée, un nez très légèrement retroussé et deux yeux noisette pétillants d'intelligence, qui jouent à cache-cache derrière les mèches rebelles.

Il est toujours impeccablement habillé, plutôt bon-chic-bon-genre et ses mains fines sont toujours bien tenues. On ne saurait dire, lorsqu'il a la cravate desserré et les cheveux en bataille, si c'est le fait d'un négligé savament composé ou si la nature lui a fait don d'une élégance naturelle et inconditionnelle. On serait tenté de pencher pour la seconde solution : son charme ne tient pas à l'excentricité ou à la bizarrerie : c'est une beauté classique qui coule de source. Et force est de constater que Light n'a pas besoin de beaucoup se forcer pour séduire les étudiantes de son âge : il lui suffit de plonger ses yeux irisés dans un regard, et de parler de sa voix douce comme du velours de 'destin'. Il peut alors être assuré d'obtenir un rendez-vous dans les minutes qui viennent. Une pitié que les aventures sentimentales ne l'intéressent pas plus que cela, diront certaines ...


¤~~Caractère~~¤

Ce sont toujours les gens calmes qui vous réservent le plus de surprises. Qui pourrait croire, en voyant ce jeune garçon au sang-froid extraordinaire, que se cache derrière ce masque avenant le visage d'un bourreau impitoyable ? Du self-control, Light en a à revendre : s'il peut éviter d'attendre, de gaspiller inutilement son temps, il organisera son planning en conséquence. Inversement, il sait se montrer d'une grande patience et d'une grande ténacité quand les données du problème l'exigent. Sa sérénité n'est qu'une façade. Mais si vous y prêtez vraiment attention, vous pourrez peut-être voir son esprit insaisissable comme du vif-argent à l'oeuvre dans les lueurs qui traversent ses yeux, lointains échos de l'activité de son intelligence infatigable, prodigue d'innombrables calculs.

Son goût pour la perfection va de paire avec un esprit de compétition. Sa mère lui a répété toute son enfance qu'il était le plus beau et le meilleur, et il compte bien le rester. D'ailleurs, c'est peut-être l'une des choses qui pourrait le mettre hors de lui-même : que l'on essaye d'ébranler cette conviction et cette forte estime de soi. Il connait rarement l'échec, et quand il le rencontre, il a tout le mal du monde à dissimuler sa rage. Il ne doit pas perdre, il ne peut pas perdre, et il peut se battre jusqu'à ce que le dernier espoir se soit éteint. Vous lui ferez très difficilement mettre sa fierté de côté.

Enfin, persuadé qu'il sait faire tout mieux que tout le monde, il a développé un aspect de sa personnalité propre à lui donner toutes les chances de parvenir à ses fins. S'attirer la sympathie et l'estime des autres fait partie de ses habitudes. Il n'a pas spécialement besoin de se sentir aimé, mais il préfère cela à l'hostilité. C'est pour cela qu'il ne se montre pas ouvertement content de lui, mais qu'il a toujours un mot gentil ou courtois pour chacun. Il n'est pas hypocrite par plaisir au départ, mais vous comprenez bien que lorsqu'on est premier de la classe et que l'on raffle toutes les récompenses et les faveurs, on ne s'attire pas que des amis. D'où une certaine discrétion. Cela dit, où placez-vous les limites entre courtoisie, diplomatie, hypocrisie et manipulation ?


¤~~Histoire~~¤

– ou –
Ce que vous ne savez pas encore sur Yagami Light. voire 3e message ci-dessous.


¤~~Code du réglement~~¤
[Ok par Seiigi]


Dernière édition par Light Yagami. le Mar 7 Avr - 10:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seiigi
Fondatrice || Chef du WWK
Fondatrice || Chef du WWK
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 04/03/2009
Age : 26
Localisation : ++...Dans mes petites méninges ...++

MessageSujet: Re: Light Yagami. [Validé]   Lun 6 Avr - 15:34

¤Bienvenue ici Light Smile,

Tout dabord je te remercie de t'être inscrit ici, Ryuk se sentira moins seul Rolling Eyes ,m'enfin...Je trouve ton début de présentation très bien écrit vraiment Smile et je pense que tu n'aurai aucun mal à jouer le rôle de Light maintenant c'est à toi de voir...

Je te souhaite un bon courage pour finir ta fiche et obtenir une validation Smile

Puisse tu t'amuser en notre compagnie Wink

_________________
~~ セイイギ-サン ~~

[center]~~Le seul moyen de se délivrer d'une tentation, c'est d'y céder. Résistez et votre âme se rend malade à force de languir ce qu'elle s'interdit~~


[/center]

~~ネイト リバ~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deathnotereborn.lightbb.com
Near
Admin RPG|Chef du SPK
Admin RPG|Chef du SPK
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 04/03/2009
Age : 26
Localisation : Near of you...

MessageSujet: Re: Light Yagami. [Validé]   Lun 6 Avr - 21:35

De même que Seiigi,j'aime beaucoup ton début de fiche...Très bien écrit effectivement...Très agréable à lire...
Personnellement je serais poussé à te faire confiance pour jouer ce personnage,mais bien entendu c'est toi qui vois...
J'attends avec impatience l'histoire pour confirmer ce que je pense déjà...
Oh,et je manque à tous mes devoirs...Bienvenue sur Death Note Reborn et amuse toi bien =)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Light Yagami
Kira#1
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 06/04/2009
Localisation : Moins présent cette semaine.

MessageSujet: Re: Light Yagami. [Validé]   Mar 7 Avr - 10:40

¤~~Histoire~~¤

– ou –
Ce que vous ne savez pas encore sur Yagami Light. (suite de la fiche)

A première vue, Yagami Light était un garçon sans histoire. Il n'était pas prédisposé à devenir un tueur en série. Il nacquit le 28 février 1986 dans une famille aisée de Tokyo : son père Souichiro était inspecteur de police, et il fut élevé par les bons soins de sa mère Sachiko, femme au foyer. Deux ans après sa naissance, il eut une petite soeur du nom de Sayu. Il fut inscrit dans de bonnes écoles et commença un cursus scolaire brillant, enjolivé de victoires sportives, qui devait l'amener à devenir le premier lycéen du Japon pour l'examen blanc d'entrée aux universités. Mais cette jolie petite histoire, n'importe qui peut l'apprendre en prenant la peine de s'informer sur internet. La vie n'est un long fleuve tranquille pour personne, elle est ponctuée de petites mésaventures parfois dissimulées qui font de vous ce que vous êtes.

---


A 9 ans, en 1995, donc, le jeune Light Yagami fut détecté par son instituteur comme étant un petit surdoué. Il était évident qu'il était très intelligent, mais l'écolier traversait une phase brouillonne. L'enseignant se plaignait en effet que l'enfant, qui avait réussi jusque-là à passer les classes sans problème, se montrait soudainement démotivé. Passage chez le psychologue scolaire. Rien de bien grave, sinon que le petit Light avait un QI de 207. Il s'ennuyait tout simplement en cours. Panique générale ! « Il n'est pas normal ! » sanglotait une Sachiko éplorée sur l'épaule de son mari. On leur proposa de faire sauter une ou deux classes à Light, mais ses parents refusèrent, de peur que leur fils accumule les lacunes et ne puisse se présenter normalement aux concours des écoles. Il lui fallait le parcours le plus passe-partout possible. On leur donna alors une seconde solution : investir la soif intellectuelle de ce petit empêcheur de tourner en rond dans d'autres activités.

Suivit alors une farandole d'activités aussi diverses que variées : cours de piano, d'arts plastique, clubs de sciences, échecs, boxe thaïlandaise, tennis, blindèrent l'emploi du temps de l'écolier sans qu'il montrât la moindre difficulté à suivre ce rythme infernal. Il fallut beaucoup de courage à Souichiro pour suivre financièrement parlant. C'est peut-être ce qui l'a poussé assez loin pour obtenir des promotions au sein de la police. Light parut cependant trouver une sorte d'équilibre. Le petit drame était passé. En réalité, il avait compris combien ses particularités effrayaient ses parents, et il s'était mis à apprendre lui-même ce qu'il voulait, en secret. En 1997 en particulier, année où la famille Yagami avait dû héberger le grand'père de Light, il s'était intéressé aux avions et aux fusées dont il apprit les noms, les modes de fonctionnement et les caractéristiques par coeur. Les histoires fascinantes de son papi, ancien militaire à la retraite ne devaient pas être étrangères à ce brusque intérêt. A cet âge-là, quand on lui demandait ce qu'il voulait faire plus tard, il braillait à tue-tête : « Homme de l'Espace !! » Vous pouvez vous en douter, Sachiko n'était pas spécialement heureuse d'apprendre que le désir le plus cher de son fils était de devenir astronaute. Six mois plus tard, le grand'père était mort. Il fallut du temps à Light pour s'en remettre, mais les souvenirs des histoires de guerre devaient rester gravées dans sa mémoire. Dès lors, il ne fut question d'aller dans l'espace : Souichiro n'eut pas besoin de s'expliquer longuement pour faire comprendre à son fils que ce n'était pas des choses à dire à sa mère à ce moment. Et Light s'engagea dans de nouvelles activités.

Deux ans plus tard, il était champion inter-collèges de tennis. Il fut heureux comme un roi lors de sa première victoire, la deuxième fois, il perdit goût à ce jeu. Il arrêta le tennis en même temps qu'il entra au lycée. Quinze ans : l'âge où l'on fait toutes les conneries imaginables. Il y eut une période musique, qui tourna court : c'était sympa, la guitare électrique, mais si c'était pour jouer dans un groupe naze, ce n'était pas la peine. En quelques mois, Light fit le tour de la question « fille ». Trop facilement arrivé à son but, il fut déçu du résultat : tout ça pour ça ? Ballot ! Bon, peut-être de temps en temps, pour s'amuser et faire comme tout le monde. Puis il rencontra deux de ses actuels amis : deux « nerds » qui lui apprirent toutes les ficelles de l'informatique. Et ce fut dans le monde virtuel que Light entra dans sa crise d'adolescence.

Que pouvait-il faire d'autre, lui, lycéen de quinze ans féru de programmation, dont le père amenait son ordinateur à la maison, bourré de données strictements confidentielles ? C'était trop tentant. On peut dire que celle-là, il ne l'avait pas loupée. Il put contempler à loisir des photos de cadavres mutilés, des milliards de yens détournés sur des graphiques vertigineux, des organigrammes tentaculaires d'organisations illégales, des listes sans fin de femmes prostituées, d'indics plongés dans la drogue jusqu'au cou, et de patrons soupçonnés d'employer des enfants au noir. Le comble fut atteint quand il tomba sur l'une des nombreuses lettres de menaces adressées mensuellement à la police par les mafieux qui essayaient de décourager les poulets de fouiner dans leurs affaires. Ce soir-là, tandis que son père, le front ridé par les soucis, essayait de se détendre en regardant une quelconque émission de variété, entre sa femme et sa fille qui conversaient joyeusement, Light riait jaune devant son écran d'ordinateur.

Il y avait là bel et bien de quoi réfléchir. Combien ce qu'il pouvait voir là était différent de l'idéal de société dont on entendait parler à la télé, à l'école ou à la maison. Quel gouffre entre son petit quotidien confortable, qu'il croyait à l'abri de toute menace, et le monde tel qu'il était vraiment, pourri, pourri à un point que c'en était inimaginable. Et à côté de ses cours, Light se consacra à une nouvelle activité, nocturne, celle-ci. Il se mit à suivre les enquêtes de son père.

Il ne put s'empêcher de participer à deux affaires. La dernière en date portait sur des crimes qui permettaient à leurs auteurs de toucher des primes d'assurance. Il étudiait justement ce problème en parallèle avec ses cours de mathématiques au lycée. S'arrangeant pour s'infiltrer au commissariat, il se manoeuvra habilement pour orienter les enquêteurs sur ses résultats, en évitant toutefois de dévoiler ses sources. Le piratage de l'ordinateur de son père fut à deux doigts d'être soupçonné, mais finalement la Crim' n'y vit que du feu. Il aurait pû s'estimer heureux de ne pas avoir été pris la main dans le sac. Mais non. De cette aventure, il ne restait que le dépit de voir que malgré toutes les preuves réunies, les coupables s'en tiraient facilement devant les tribunaux.

Il aurait bien voulu continuer à démonter des plans criminels, mais les examens approchaient, et il fallait absolument qu'il réussisse parfaitement les concours s'il voulait entrer dans un bonne faculté et intégrer les plus hauts grades de la police. Suivirent deux mois d'ennui et de frustration, qui furent écourtés par l'apparition d'un étrange cahier de couleur noire. Funeste Death Note, qui devait emporter les vies de Kuro Otoharada et Takuo Shibuimaru, les premières victimes qu'il avait tuées « juste pour voir ».

Les trois premiers jours, Light en fut malade. Depuis son lit, emmitoufflé dans ses couvertures, il fixait le tiroir de son bureau qui contenait le Death Note, nauséeux, sans pour autant se résoudre à se débarrasser de cette horreur. Il se sentait tellement sale, et pourtant ... il ne pouvait l'admettre, mais au fond de lui-même, il aimait ça. Dans ses pires cauchemars, il se voyait en train d'écrire sur le cahier. Chaque trait de plume avait l'effet d'un scalpel entaillant la chair : le cahier saignait. Le sang coulait jusqu'à inonder la pièce où il se trouvait, et il se noyait dans le liquide rouge d'une tiédeur écoeurante. Se noyait ou s'y baignait avec délices ? Il se réveillait trop tôt pour pouvoir en juger.

Il resta ainsi sur le fil du rasoir, prêt à craquer et à tout raconter à ses parents, jusqu'à ce qu'il se fasse une raison. On ne le croirait pas. Et puis, le cahier était une arme monstrueusement puissante, mais fallait-il réellement en avoir peur ? Il y a toujours du bon dans le mauvais. N'était-ce pas un outil qui pourrait lui permettre de construire le monde idéal dont il rêvait ? Une civilisation brillante où tout le monde vivrait en paix, selon les règles du jeu que les sociétés s'étaient imposées ? Il découvrait qu'il détenait le pouvoir d'arbitre universel. Il était le seul à pouvoir le faire ! Ce ne fut qu'une semaine après avoir découvert le cahier qu'il rencontra le possesseur du Death Note : le Shinigami Ryuk. Celui-ci lui apprit qu'il n'était pas un élu, mais un simple jouet. Light leva ses yeux incrédules vers ceux du Shinigami. Ce monstre pouvait dire ce qu'il voulait ... il ne le croyait pas une seconde sur ce chapitre.

---


Aujourd'hui, 8 décembre 2003, des bruits circulent sur internet. Les gens ne sont pas si bêtes : ils savent qu'un justicier veille désormais sur le monde et le débarasse des parasites qui gangrènent les sociétés. La rumeur populaire l'a baptisé Kira. Celui-ci fait la moue en découvrant son surnom. Il ne se considère pas vraiment comme un tueur. Plutôt comme un juge. Un juge dont la sentence est infaillible et inévitable. Il se laisse tomber sur sa chaise et contemple le fruit de son traval : les noms de 137 personnes se trouvent déjà écrits sur le cahier. Ce sont tous des condamnés à mort connus des médias, ayant échappé à la peine capitale en usant de relations plus ou moins douteuses, de subterfuges malsains et de combines sournoises pour se dérober au juste châtiment qui leur était promis. On ne peut pas effacer les noms. Et cela n'a aucune importance, car Kira n'a pas l'intention de reculer.

Non, il ne rendra pas les armes, quoiqu'en dise L devant sa caméra. Non, ce qu'il fait n'est pas « Mal », ou du moins, c'est un moindre Mal pour un Bien plus grand. Non, la mission de la police ne doit pas être de le pourchasser, mais de l'assister. Sur une double-page du cahier noir, le nom de Lind L Taylor s'étale en lettres capitales rageusement tracées au stylo-bille. Il s'est fait avoir, c'est ce que lui apprend la voix grésillante de L. Mais non, il ne renoncera pas. Il est prêt à relever le défi, et puisque les gens ont compris qu'il est un homme doué d'une volonté, il va la faire connaître ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Light Yagami
Kira#1
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 06/04/2009
Localisation : Moins présent cette semaine.

MessageSujet: Re: Light Yagami. [Validé]   Mar 7 Avr - 10:45

Fini ! Ouf, j'me fais peur à moi-même.

M'enfin, j'ai écrit quelque chose de trop long pour l'histoire. Je pouvais pas l'ajouter à la suite de la fiche. Arggh, tu parles d'un bon début pour la présentation de Bad M. Perfect -__-; .

Merci pour votre accueil, ça me fait plaisir. Mon seul soucis serait le manque de temps, sinon, bien sûr que je suis motivée pour incarner Light !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seiigi
Fondatrice || Chef du WWK
Fondatrice || Chef du WWK
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 04/03/2009
Age : 26
Localisation : ++...Dans mes petites méninges ...++

MessageSujet: Re: Light Yagami. [Validé]   Mar 7 Avr - 18:54

¤Ouah ...Que dire après ça...Je suis très (et amplement) Satisfaite de ta fiche, vraiment je te félicite elle est excellente comment ne pas te validé après ça ...

Bien sûr que tu est validé ! Very Happy

Bienvenue parmis nous,Amuse toi bien en notre compagnie Wink

_________________
~~ セイイギ-サン ~~

[center]~~Le seul moyen de se délivrer d'une tentation, c'est d'y céder. Résistez et votre âme se rend malade à force de languir ce qu'elle s'interdit~~


[/center]

~~ネイト リバ~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deathnotereborn.lightbb.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Light Yagami. [Validé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Light Yagami. [Validé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DEATH NOTE - Light Yagami - (RAH 331)
» Combat antique light
» [CF] Proposition de Planning (pour l'instant non-validé)
» Le COCA LIGHT c'est bon, buvez-en...
» SoSo Light PvP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note Renaissance :: Avant d'entrer dans le Rp :: Présentation du Personnage :: Fiches validées :: Porteurs de Death Note-
Sauter vers: