La justice jamais ne sera restaurée par le sang. Kira, L venez rejoindre l'un des deux clans, serez vous un Kira ou bien un enquêteur de talent tel que L ?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Death Note de Light Yagami

Aller en bas 
AuteurMessage
Near
Admin RPG|Chef du SPK
Admin RPG|Chef du SPK
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 04/03/2009
Age : 26
Localisation : Near of you...

MessageSujet: Death Note de Light Yagami   Dim 5 Avr - 11:47

¤Death Note¤
~~Light Yagami~~

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Light Yagami
Kira#1
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 06/04/2009
Localisation : Moins présent cette semaine.

MessageSujet: Re: Death Note de Light Yagami   Jeu 9 Avr - 21:11

Récapitulatif de qui a été écrit avant le RP :

Kuro Otoharada

( première victime le malfrat qui avait pris des otages dans une école)


Takuo Shibuimaru
accident de la route le 28-nov-2003 à 17h30


( le motard qui agresse la demoiselle près du marchand de journaux )

...

- 151 noms de grands criminels connus grâce aux médias, de simples crises cardiaques -

...

LIND L TAYLOR

à suivre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Light Yagami
Kira#1
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 06/04/2009
Localisation : Moins présent cette semaine.

MessageSujet: Re: Death Note de Light Yagami   Mar 14 Avr - 0:05

- Résumé de ce qui a été écrit dans le Death Note depuis novembre 2003 : -

+ novembre 2003 :

342 noms de criminels qui ont été condamnés à la peine de mort ou passibles de la peine capitale en cas de capture, mais toujours selon le code pénal japonais, dans l'ordre de gravité et suivant le fil des amendements, dans la version la plus récente. Ils ont tous été cités dans les médias, récemment ou dans le passé, sans utilisation des données de la police. Manquent les condamnés à mort étrangers qui ne seraient pas condamnés à mourir au Japon.
251 sont facilement identifiables, 53 sont portés disparu, 38 noms ont été écrits en vain (faux noms, déjà morts, ...)

9 novembre 2003, lendemain de l'intervention télévisée de L, des condamnés à mort américains :

Ismenar Kingstone
Alastor Grey
Melidor Brown
Jude Dwelling
Ulrich Frey
Stanley Goodsworth
Tony Morton
Ivan Lee
Christopher Taylor
Erwin Mc Evan


A la fin du mois, élargissement aux criminels condamnés à perpétuité. Que des crises cardiaques.

+ décembre 2003 :

319 noms de criminels
238 sont facilement identifiables, 61 le sont plus difficilement, 20 noms ont été écrits en vain. Les mêmes proportions seront plus ou moins gardées par la suite, mais le nombre de noms écrits en vain augmente doucement.

Test sur le temps de contrôle : sur les 319 noms, une liste de 50 noms écrits le 9 décembre, échelonnés sur 50 jours, à des heures variées. Criminels en prison.

Remarques : 26 prisonniers meurent le 9 décembre. 21 meurent aux dates indiquées. 3 restent vivants, car les noms ne sont pas corrects.

Light pourra en conclure le jour même ou quelques jours plus tard, après consultation des archives de la police que le Death Note permet de choisir une date de mort dans un délais inférieur à 24 jours ou moins. Les ratés : de nouveaux éléments d'enquêtes devaient permettre à un condamné à perpetuité de faire appel, et à obtenir une réduction de peine. Impact négatif sur l'image de Kira dans l'opinion publique et possibilité de questionnement.

Tests de manipulation :

Hanabe Fuji (criminel jugé en cour d'appel)
10 décembre à 9h30 : crise cardiaque. Arrive sur les marches du tribunal, meurt après avoir crié : « Non, Kira va me juger ! »

Abe Mishima (criminel jugé en cour d'appel)
10 décembre à 9h31 : crise cardiaque. Arrive sur les marches du tribunal, tire la langue aux journalistes et meurt dix secondes plus tard.

Comme le criminel ne pouvait pas se déplacer et mourir sur les marches du tribunal, il est mort en prison à 8h49, car il ne pouvait désormais plus rationnellement parlant rejoindre le lieu en question.

Shisiho Minori (criminel en cavale, peu connu du public)
crise cardiaque. Se rend au siège de Sakura TV crie plusieurs fois le véritable nom de L entre 13 h 24 et 13h 36 et meurt à 13 h 36.

Loupé. Mais l'évènement est naturellement relayé par Sakura TV.

Taro Tashiba (criminel en cavale)
crise cardiaque. Capture ses complices le 22, se livre avec eux à la police et meurt le 27 à 12 h 15

Opération réussie, l'histoire est relayée par les médias dès le 22.

+ janvier 2004 :
297 noms de criminels

élargissement aux criminels convaincus d'actes pédophiles et aux violeurs récidivistes. Que des crises cardiaques.

+ février 2004 :
285 noms de criminels


Ecrit le 22 février 2004 - Idée RP

Kazuhiko Hiroshigawa (criminel relâché, connu du public).
Noyade, le 23 février 2004
22 février à 18h45, se rend à la gare centrale, dans les vestiaires, prend la lettre qui se trouve dans le casier 27, se rend au bar « L'Absinthe », demande un certain xxx* et lui donne la lettre à 19h30 avant de repartir sans un mot. Se rend au port et se suicide en se jetant à la mer.


Fujido Ishibe (ancien criminel devenu indic' - identité seulement connue de la police)
Hémorragie, le 22 février 2004 à 20h00
Se rend à « L'Absinthe » le 22 février à 18h00, boit jusqu'à en devenir saoûl. 19h30, attaque celui qui l'a insulté, se lance dans une bagarre, est blessé à 19h34, et agonise jusqu'à 20h00.


Raju Ishibe (meurtrier relâché après sa peine, connu des médias)
Crise cardiaque le 22 février 2004 à 19h35
Se rend à « L'Absinthe ». 19h29, crie : "t'es qu'une poule mouillée, Fujido". 19H34, blesse celui qui l'agresse d'un coup de couteau à l'abdomen.


*le surnom du personnage qui aura envie d'enquêter là-dessus, de préférence un criminel.

+ mars 2004 :
291 noms de criminels

écrit le 17 mars 2004 - idée RP
Ayo Kougyo(policier sûrement corrompu travaillant sur les stupéfiants. Source : a collaboré plusieurs fois avec Soichiro Yagami. Light s'est rendu compte en suivant ces enquêtes que la donne était bizarrement faussée à chaque fois qu'il participait )
19 mars 2004 23h00 : suicide.
18 mars : 6h00 prend le mini apareil photo qui se trouve dans la boîte aux lettres de son appartement, se rend à la bibliothèque nationale du Japon, commande le dossier MF467-698 à accès réservé, version microfilmée de recherches illustrées sur les criminels de guerre du monde entier, le consulte sur la machine 6, fait des copies photo des dossiers. Dépose la carte mémoire de l'appareil photo sur le rebord de fenêtre du XV avenue R56-67. Rentre chez lui, écrit une lettre : « Je n'aurais pas dû collaborer avec Kira » et se suicide pendant la nuit.


Light se rend à la bibliothèque « pour réviser » à 17h50, et récupère la carte en chemin, dans une rue où il n'y a pas de caméras de surveillance. Elargissement des crises cardiaques provoquées par Kira aux criminels de guerre, connus en particulier par les services secrets (= plutôt enquête SPK + police japonaise).

+ Avril 2004 :
Yoji Watase ( auteur japonais qui a écrit sur L et qui est désormais enquête aussi sur Kira )
Crise cardiaque, le 5 avril 2004 à 23h00. Le 5 avril à 9h00, appelle la cellule d'enquête contre Kira et raccroche immédiatement. Se sent menacé et efface toutes les traces de ses recherches, détruit ses notes. A 22h57, écrit au stylo-bille sur un bout de papier « L pourrait être Kira » et l'avale. »

Succès. L'autopsie révèlera le bout de papier. Comment L va t-il s'en sortir sans montrer son visage pour prouver qu'il n'est pas Kira ? Première victime non-criminelle de Light.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Light Yagami
Kira#1
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 06/04/2009
Localisation : Moins présent cette semaine.

MessageSujet: Re: Death Note de Light Yagami   Lun 11 Mai - 21:40

Mois d'Avril :

Entre le 5 Avril et le 20, pas d'exécutions notables.

A partir du 20 jusque début mai, 157 noms écrits. Parmis eux, de nombreux membres de la Mafia chinoise, plus particulièrement dans la branche de la drogue, des trafiquants d'organes d'Asie du Sud, des chefs de guerre dans certaines dictatures d'Afrique.

Nombreux noms de condamnés à de lourdes peines au Japon. Quelques mises en scène :

Najan Meru
le 4 mai 2005 à 19h48, d'une crise cardiaque. Braque la bijouterie "Nishima" cagoulé, avec une arme à feu à 18h37, ne fait pas attention aux employés qui donnent l'alarme, s'enfuit en prenant un otage à 18h55. Se fait retirer sa cagoule en face d'une caméra. Meurt d'une crise cardiaque.

Kazu Azuki
Le 7 mai 2005 à 10h34 (heure où il se rend à son procès en appel), crise cardiaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Death Note de Light Yagami   

Revenir en haut Aller en bas
 
Death Note de Light Yagami
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DEATH NOTE - Light Yagami - (RAH 331)
» DEATH NOTE - Ryuk
» Mangas à vendre/échanger - GTO, Dragon Ball, Death Note, Naruto, Monster, Gunnm, etc...
» Death Note
» [Fil Rouge] Vos lectures du moment !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note Renaissance :: Death Note Renaissance :: Death Note :: Death Note des Humains-
Sauter vers: